Ça démarre fort pour Philidor

(Cet article est paru dans les DNA du 21/12/2014)

Emmené par son champion de France Quentin Burri, Philidor n’a pas tremblé et jouera pour un 3e titre consécutif. PHOTO ER

Emmené par son champion de France , n’a pas tremblé et jouera pour un 3e titre consécutif. PHOTO ER

Championne de France en titre depuis deux saisons, Philidor avait la lourde tâche d’organiser en son local de la rue de Thann la première phase de la compétition 2015.

La mission était claire : se mettre en orbite pour briguer un troisième titre consécutif. Ce challenge apparaît néanmoins plus ardu que ces deux dernières années car, même si Philidor peut toujours compter sur ses internationaux, les benjamins Quentin Burri (champion de France 2014) et Yovann Gatineau, l’équipe s’est fortement rajeunie avec notamment la paire de poussins la plus jeune de l’ensemble de la compétition (7 ans) et donc beaucoup d’incertitudes sur les trois derniers échiquiers. De plus, les adversaires ne manquent pas. Cannes Echecs s’est sérieusement renforcé et a également remporté ses trois rencontres sans parler de Lutèce Echecs, Bois-Colombes et Le Mans qui affichent des ambitions.

C’est pourquoi, le démarrage face aux clubs de l’Est, Vandœuvre, Bischwiller et Nancy, ne laissait aucune place à la contre-performance, il fallait clairement se placer pour impacter le championnat et on peut se réjouir que les jeunes mulhousiens, dans le sillage de leur capitaine Antoine Flick, ont été à la hauteur des attentes du staff.

Philidor – Vandoeuvre : 11 – 4

L’intérêt de la rencontre résidait surtout pour le staff du Philidor à lancer dans le grand bain le tout jeune Noam Patole encore petit poussin et le poussin Mano Schneider. Pour eux, il s’agissait de se tester au plus haut niveau. Même si le chemin est encore long, ils ont prouvé qu’ils sont capables de «scorer». Pour le reste de la rencontre, les cadres Antoine Flick, Yovann Gatineau, Guillaume Trouvé, Mathéo Zachary et Quentin Burri assuraient la large victoire.

Philidor – Nancy : 9 – 4

Face à un adversaire de longue date et toujours très difficile à manœuvrer, le match s’annonçait plus compliqué, mais, une nouvelle fois, les cadres «scoraient» et Noam Patole apportait également un point magistral, ce qui permit à Philidor de signer une seconde victoire assez large.

Mulhouse – Bischwiller : 10 – 2

La troisième rencontre proposait le grand derby alsacien face au géant Bischwiller.

Sans doute galvanisés par l’arrivée de supporters de choix en la personne de Roland Chaprier, adjoint aux sports, et du Docteur Marc Schittly, président du Conseil départemental des Sports, les jeunes mulhousiens mirent le turbo et la paire magique Guillaume Trouvé et Yovann Gatineau rapprocha l’équipe du succès. Jules Juncker, un temps en difficulté, annula avec maestria une partie difficile tout comme le capitaine Antoine Flick ; dès lors le leader de l’équipe Quentin Burri et le prometteur Bastian Zachary donnaient au score un relief inespéré deux heures plus tôt.

Philidor Mulhouse se rendra donc du 2 au 4 janvier au Mans pour tenter de poursuivre sa marche en avant face à Sautron, Agneaux Saint-Lô, Villepinte et Le Mans afin d’aborder le sprint printanier dans les meilleures dispositions.

DNA bandeau

Articles liés :