Top Jeunes au Mans : but atteint

(Cet article est paru dans les DNA du 10/01/2015)

Du 2 au 4 janvier, les jeunes bischwillerois ont disputé le dans la ville du Mans.

Top Jeunes au Mans  but atteint

L’équipe de avec l’entraîneur Hervé Engelmann. Document remis

 

Les huit équipes de la poule A s’y retrouvaient, tandis que les huit autres équipes se retrouvaient à Marseille. Chaque équipe livrait quatre nouveaux matchs, trois matchs ayant déjà été joués début décembre. À l’issue des sept rencontres les quatre meilleures équipes de chaque poule se qualifient pour la poule haute, les quatre dernières de chaque poule disputent la poule basse. En poule basse quatre équipes sur les huit descendent en nationale II en fin de saison.

Viser la poule haute
La saison dernière, en poule basse, Bischwiller avait bataillé pour son maintien jusqu’à l’ultime partie du 11e et dernier match. Cette saison, l’équipe renforcée par la venue de deux jumeaux benjamins, Antoine et Grégoire Strohl, visait la poule haute, synonyme de maintien assuré.

Vendredi soir, pour la première rencontre cela débutait fort mal pour les Bischwillerois cueillis à froid par l’équipe d’Agneaux Saint-Lô. Les maritimes l’emportaient plutôt facilement par 9 à 5.

Une nuit de sommeil réparateur et le lendemain Bischwiller affrontait les Manceaux vainqueurs de leurs cinq matchs précédents. Ce fut au tour de l’équipe mancelle de souffrir, celle-ci n’égalisant que sur la dernière partie. Bischwiller, qui avait tout le temps mené au score, pouvait avoir des regrets.

L’après-midi, match contre Sautron, un autre candidat direct pour la poule haute. Le samedi devait réussir aux Alsaciens qui s’imposaient par 10 à 3.

Troisième journée et 4e match contre Villepinte. Un match serré de bout en bout, aucune équipe ne prenant un avantage décisif. Après quatre heures de jeu les deux équipes se séparaient sur un score de parité 6 à 6.

Bischwiller finissait 3e de la poule A et jouera la phase finale à Dieppe en poule haute. Il faudra affronter les équipes de Cannes, Créteil, Bois-Colombes et Lutèce-échecs. Au meilleur de leur forme les jeunes locaux pourraient accrocher une belle 4e place.

L’équipe était composée d’Antoine Stroh, Anissa Bellahcene, Grégoire Strohl, Romain Kantzer, Pierre-Matthieu Prat, Whalif Ghemet, Nicolas Meyer et Sofia Bellahcene. Les trois meilleurs marqueurs de l’équipe ont été Antoine, Romain et Pierre-Matthieu, tous les trois avec deux victoires, une partie nulle et une défaite.

DNA bandeau

Articles liés :