Au top à Pau

(Cet article est paru dans les DNA du 10/05/2015)

Plus de 1300 compétiteurs ont envahi le parc des expositions de Pau du 25 avril au 3 mai pour le des .

Le philidorien Dylan Viennot champion de France, Vincent Veys est 4e à gauche. Photo FFE

Le philidorien Dylan Viennot champion de France, Vincent Veys est 4e à gauche. Photo FFE

La manifestation a tenu toutes ses promesses avec l’omniprésence du député maire François Bayrou apprécié du monde échiquéen pour avoir signé une convention avec la Fédération Française des Echecs et l’Education Nationale lorsqu’il était ministre.

Pour l’imposante délégation du (23), il n’était pas question de faire du tourisme avec un objectif fort d’au moins une couronne. Le pari fut tenu mais pas vraiment là où le staff mulhousien l’attendait. Philidor nourrissait de légitimes ambitions dans plusieurs catégories mais la réussite a quelque peu fait défaut lors de l’ultime joute où seul le cadet Dylan Viennot ne craquait pas, devenant ainsi champion de France.

En tête à trois rondes de la fin, Vincent Veys perdit le duel fratricide. Malgré un niveau de jeu proche de la maîtrise, Vincent n’a pas su gérer la pression, échouant au pied du podium (4ème).

Pour le président Claude Schmitt : « La victoire de Dylan récompense le parcours exceptionnel d’un jeune qui a franchi toutes les étapes avec les différentes équipes du Philidor depuis la catégorie poussin ».

En benjamins, Quentin Burri se contente de la 3ème place. Numéro 1 de son tableau, Quentin n’a pas confirmé son titre de l’an passé en raison d’un début de tournoi laborieux. Il a cependant trouvé les ressources pour se hisser à la 3ème marche. Son camarade Yovann Gatineau termine 6ème après un tournoi solide. Guillaume Trouvé 11ème et Baptiste Pierron 34ème réalisent de bonnes performances.

Un authentique exploit
Petits Poussins : Noam Patole signe un authentique exploit en terminant vice-champion de France. Personne n’osait parier sur un titre dans cette catégorie des moins de 8 ans. Jouant sans complexe, Noam prit la tête du tournoi en dominant coup sur coup les deux grands favoris. Hélas, la dernière ronde du dimanche matin lui fut fatale et Noam se satisfera d’une superbe seconde place. Longtemps inconsolable, le petit Mulhousien des Coteaux ne retrouva le sourire que sur le podium à l’annonce de sa sélection en équipe de France.

D’autres philidoriens se sont bien sûr distingués pendant ces huit jours : Mattéo Zachary en moins de 12 finit 6ème après avoir été en tête, Amaryllis Thomas en féminines moins de 12 également 6ème juste devant sa camarade Leya Quan 11ème. Tous les participants ont fait honneur au club et ont donné le meilleur d’eux-mêmes, galvanisés par l’omniprésence des coaches sur place, Vincent et Jean-Noël Riff ainsi que Mathilde Choisy.

Montpellier, Dieppe et Grau-du-Roi
Pour Philidor Mulhouse , la saison continue sur les chapeaux de roues puisque le top 12 féminin se déroulait ce week-end à Montpellier. Puis les jeunes repartiront à la Pentecôte défendre à Dieppe leur titre de champion de France en top jeunes, avant l’entrée en lice de l’équipe fanion qui jouera durant 12 jours fin mai/début juin le Top 12 au Grau-du-Roi.

DNA bandeau

Articles liés :