Un dimanche pour le roi des jeux

(Cet article est paru dans les DNA du 25/05/2015)

Le Cercle d’Echecs de proposait hier un tournoi sur une journée. Il a rassemblé près de 80 compétiteurs venus de tout le département.

Le match a été serré entre Mathilde et Thomas. Photo DNA

Le match a été serré entre Mathilde et Thomas. Photo DNA

Cette année, fini le marathon sur 24 heures pratiqué depuis trente ans. Le jeune président du club, Adrien Jacquot est revenu, pour renouveler la formule à une proposition plus classique : une journée non-stop de 10 h à 18 h pour remplacer la solution du marathon qui du samedi 16 h au dimanche 16 h avec seules deux heures de pose voyaient s’affronter principalement des adultes, seuls capables de tenir une nuit devant leur échiquier.

Près de 80 champions ou débutants
Ils étaient près de 80 à avoir fait le déplacement de Saverne pour se défier et se mesurer dans la pratique du roi des jeux. Dans un Cosec de la place des dragons dont le silence n’est perturbé que par le claquement des mains qui actionnent le chronomètre après chaque coup joué, les parties se disputent en 15 minutes. Tous les niveaux sur un large éventail d’âges sont représentés, de 8 ans au vétéran, du débutant au jeune champion. Pour ces rencontres de Saverne l’on a noté ainsi la présence du jeune prodige d’Oberschaeffolsheim, Bilel Bellahcene, 17 ans classé 2430R Elo, (Elo, système d’évaluation du niveau d’un joueur d’échec, exemple : Bobby Fischer 2785 en 1972). Agé de 17 ans, il révise son bac ES entre deux parties. A son âge il compte déjà une troisième place au championnat du Monde cette année et une première place en 2012 en « Blitz ».

Les parties étaient rudes et bien disputées et les plus jeunes ne se sont pas laissé conter. A une table, Mathilde et Thomas presque du même âge s’accrochent et disputent chaque coup, à une autre les coups sont étudiés par des spectateurs aussi jeunes que les compétiteurs. Seuls les plus anciens se souviennent des Kasparov, Karpov ou du match du siècle qui en 1972 opposait l’américain Bobby Fischer au russe Boris Spassky et qui a vu la chute du russe. Mais les plus jeunes étudient toujours dans la pratique de ce « jeu des rois » que sont les échecs les coups de ces maîtres de légende.

Le cercle d’échecs de Saverne a transformé l’essai pour cette édition 2015,passer d’un marathon certes spectaculaire mais réservé de fait à une seule catégorie de joueurs, les adultes, à une formule qui permet à nombre de jeunes et même de très jeunes joueurs de se confronter à des adversaires nombreux aux niveaux et forces variés.

Contact : www.echecs-saverne.net ou auprès du président au 06 30 37 58 19.

DNA bandeau