« Nos jeunes ont du talent », deux articles DNA !

Adem, petit prince, deviendra… roi

(Cet article est paru dans les DNA du 3/06/2015)

Adem Yousfi, du Club de la Mossig, a brillé dernièrement… Il s’est déplacé au championnat des , à Pau.

Adem Yousfi a déjà quelques années de pratique des échecs en club.

Adem Yousfi a déjà quelques années de pratique des échecs en club.

Pas encore 10 ans et Adem Yousfi a déjà quelques années de pratique des échecs en club à son actif. Son palmarès s’est ouvert avec une seconde place aux championnats d’Alsace des petits poussins en 2013.

Malgré ce résultat, il n’a pas pu se rendre aux championnats de France cette année-là. Passé poussin depuis, il a fini 4e de ces mêmes championnats d’Alsace en janvier dernier, gagnant sa place pour les championnats de France des jeunes, qui se sont déroulés à Pau du 29 avril au 3 mai. Sa participation a été facilitée par le comité des échecs du Haut-Rhin, qui l’a accueilli au sein de la délégation partie de Mulhouse.

« Un sens du jeu plus approfondi »
Et Adem les a remerciés par un parcours brillant, remportant six victoires lors des neuf rencontres disputées, atteignant une très belle 19e place, soit une performance bien au-delà de son classement Elo.

« Après une année 2014 en demi-teinte, Adem a su se remotiver et acquérir un sens du jeu plus approfondi dans les échecs », souligne Emerick Ramos, son entraîneur depuis la rentrée. En début d’année, « j’avais peur de mes adversaires, je manquais de repère sur l’échiquier, j’étais un peu perdu et je doutais de mes capacités », confie le jeune Wasselonnais. La progression observée a été permise par une remise en question menée avec le soutien du club et de sa famille.

Plus de jeu, plus de tournois individuels et par équipes, Adem est un compétiteur dans l’âme. « J’aime gagner, et maintenant surtout avec la manière. Je me souviens d’un cours d’échecs au cours duquel mon entraîneur m’a retiré des pièces sur une partie gagnante ; j’ai eu du mal à l’accepter, mais avec le temps j’ai compris que c’était pour m’améliorer. »

Le jeune garçon a pris une nouvelle dimension cette année. Il espère bien poursuivre sa progression et atteindre un objectif plus élevé l’année prochaine. « Je change de catégorie et je vise un podium aux championnats de France » : c’est la preuve de la détermination de ce petit prodige qui aura à cœur de confirmer sa bonne forme actuelle au Challenge des as, joué en parties rapides le 21 juin à Sélestat.

Pour suivre les actualités du club d’échecs de la Mossig : http://cemossig.fr.nf

Championnat de France d’échecs : du bronze pour Melissa Fesselier

(Cet article est paru dans les DNA du 26/05/2015)

Melissa Fesselier, originaire de Herrlisheim, est montée sur la troisième marche du podium lors du championnat de France d’échecs jeunes. Un titre qui complète un déjà brillant palmarès.

Melissa Fesselier sur la troisième marche du podium. Photo DNA

Melissa Fesselier sur la troisième marche du podium. Photo DNA

Suite à son excellente 23e place au championnat du monde d’échecs jeunes à Durban en Afrique du Sud au mois de septembre, Melissa Fesselier, élève de 1re S au Lycée international des Pontonniers à Strasbourg a participé pour la septième fois au championnat de France d’échecs jeunes qui a eu lieu du 26 avril au 3 mai à Pau.

À l’issue de cette compétition, elle a eu l’honneur de monter sur la troisième marche du podium des cadettes (-18 ans).

Du 7 au 10 mai, Melissa Fesselier a enchaîné avec le championnat de France adulte féminin par équipe à Montpellier sous les couleurs de son club de Bischwiller, finissant meilleur quatrième échiquier du tournoi (quatre victoires et deux matchs nuls). L’équipe bischwilleroise s’est ainsi qualifiée pour la demi-finale qui aura lieu fin juin à Lyon, opposant Bischwiller à Evry. Le gagnant accédera à la finale.

Un tour en Allemagne
Avant ce prestigieux tournoi, Melissa participera au championnat d’Allemagne des moins de 18 ans à Willingen en Hesse. De nombreuses qualifications pour cette jeune Herrlisheimoise et un très bon palmarès, qui ne récompense pas seulement le « savoir-faire » de Melissa mais aussi l’investissement et le soutien de toute sa famille.

Pour revivre les championnats de France : http://pau2015.ffechecs.org 

DNA bandeau

Articles liés :