Sofia Bellahcene championne poussine de l’Union Européenne

La République Tchèque accueillait du 18 au 27 août, à Kouty nad Desnou, en Moravie, les championnats d’Echecs de l’ dans les catégories des moins de 8, 10, 12 et 14 ans.
La délégation française alignait douze joueurs et joueuses, le contingent le plus fourni des quatorze nations présentes.
Le groupe était dirigé par le dynamique président du cercle de Colmar, M. Jacques MATHIS, secondé par deux entraîneurs fédéraux, deux Maîtres FIDE, Sylvain Ravot et Mathieu Bissières.

Sur la photo de gauche à droite : Emma, les deux entraîneurs Mathieu et Sylvain et Sofia

Sur la photo de gauche à droite : Emma, les deux entraîneurs Mathieu et Sylvain et

Deux Bischwilleroises ont fait partie de l’équipe de France Espoirs, la petite Emma Schmidt (8ans) et la Sofia Bellahcene (10 ans) respectivement 3e et 4e du dernier championnat de France à Pau.

Pour Emma et ses parents ce fut une découverte, le niveau de jeu, les analyses, les préparations, les parties visibles en direct via internet. Le championnat comprenait 9 rondes, entendez 9 matchs, à raison d’un par jour, à la cadence de 90 minutes par joueur et par partie, plus 30 secondes de temps additionnel par coup joué. Pour Emma, l’objectif fixé par son entraîneur, soit 3 points sur 9, a été atteint dès la 7e ronde, puis dépassé avec une ultime victoire dans son dernier match. Avec 4 points, elle réussit à décrocher la 4e place du championnat des petites poussines féminines.

Pour Sofia, la poussine, c’était différent. Avec deux ans de plus qu’Emma, elle avait déjà disputé un championnat d’Europe au Monténégro et un championnat du Monde à Dubaï en 2013. Elle était donc en terrain connu. Malgré une défaite initiale contre un jeune Polonais, elle s’est ensuite accrochée tous les jours pour finir avec 5,5 points et remporter le titre de poussine de l’Union Européenne. Elle succède à son frère Bilel qui avait déjà remporté auparavant le titre de l’Union deux années de suite. En plus de sa coupe elle a gagné, comme les sept autres champions, un ordinateur portable.

Sur les deux dernières parties Sofia a marqué 1,5 point contre ses deux adversaires directes, roumaine et hongroise. Sa réussite est en partie dû au travail de préparation de l’entraîneur Sylvain Ravot, en partie à ses connaissances et son indomptable énergie.
La cérémonie de remise des prix fut joyeuse et bien fêtée, la délégation française remportant trois titres de Champion de l’Union sur les huit mis en jeu.

Emma et Sofia se sont promis de travailler pour accéder à nouveau à une équipe de France jeune en 2016, et participer à un championnat d’Europe.