De redoutables guerriers à Huningue

(Cet article est paru dans les DNA du 17/12/2015)

4-0, 7-1, 4-2… Trois matches, trois victoires. Les trois équipes du (Club d’Échecs des Trois Pays) caracolent en tête de leurs championnats respectifs. Plus fort encore, quatre jeunes formés par le club lancés dans le grand bain des compétitions adultes par y ont brillé dernièrement !

Constant Rohmer, 12ans, et Temuulen Baldandorj, 10 ans, (à droite), ont évolué en équipe 1. Photo DNA - P.M.

Constant Rohmer, 12ans, et Temuulen Baldandorj, 10 ans, (à droite), ont évolué en équipe 1. Photo DNA – P.M.

Jean-Paul Griggio est un sorcier. Il est le président du club. Son âme. Son souffle. Celui auprès de qui les joueurs gagnent la passion pour le roi des jeux. Président de la ligue d’Alsace d’Échecs par ailleurs, infatigable à 69 ans, toujours joueur de haut niveau, Jean-Paul Griggio est également le formateur des jeunes. Excusez du peu.

La culture du jeu
Le CE3P est le 4e club d’Alsace. Des jeunes, il en compte quelque 70, âgés de 6 à 12ans. Jean-Paul Griggio : « Au départ, nous pratiquons une initiation dans les écoles. Dès la maternelle. Danielle Seitz, Djamila Belhadjar, Eric Schreiber me secondent. Ensuite, les élèves les plus mordus s’inscrivent dans nos cours dispensés au club, selon des méthodes ludiques. » Les progrès se mesurent lors des compétitions. Ainsi, le CE3P a-t-il très récemment « qualifié 15 joueurs pour les championnats d’Alsace des 6-10 ans en février prochain. » Record départemental. Et voici que dimanche dernier, « quatre jeunes joueurs ont été lancés dans des championnats pour adultes ».

Constant en boa constrictor
Constant Rohmer (12 ans), au 7e échiquier de l’équipe 1, leader de son groupe en Nationale IV. En face, un joueur présumé nettement plus fort. « Constant l’a étouffé, peu à peu, à la manière de Tigran Pétrossian en son temps », commente Jean-Paul Griggio d’un éclat de rires. Au 8e échiquier, Temuulen Baldandorj (10 ans). « Bon, il s’est incliné. Mais sans démériter… »

Jo au pont d’Arcole
Dylan Foler et Noah Sesia (10 et 12 ans) ont joué en équipe 2. « Ils ont contribué à l’écrasante victoire contre Colmar 4 (7-1). Et Noah, en plus, au terme d’une finale à couper le souffle ! » A l’autre extrême, l’équipe 3 n’est formée que de joueurs anciens. Elle évolue en DIII. La longévité est-elle signe de vitalité ? Son capitaine « Jo » est loin d’en manquer. « Jo », c’est Joseph Pierson, à 78 ans, le doyen du club. Un joueur combatif. Napoléon au pont d’Arcole, flamboyant, drapeau au vent. Un modèle pour les jeunes. À l’instar de Jean-Paul Griggio.

DNA bandeau

Articles liés :