La tradition de la coupe

(Cet article est paru dans les DNA du 31/03/2016)

Moult fois lauréats dans les catégories de jeunes, le cercle d’échecs Philidor Mulhouse n’a à ce jour inscrit son nom qu’au palmarès fédéral en .

Le solide Quentin Burri avant le coup d’envoi du 16e de finale. Photo JMH

Le solide Quentin Burri avant le coup d’envoi du 16e de finale. Photo JMH

Souvent dans le dernier carré et finalistes malheureux l’an passé face à l’ogre Clichy, les Mulhousiens tentent de remettre le couvert en misant avant tout sur ses jeunes talents pour passer les premiers tours toujours périlleux face à des formations de Nationale 1 ou 2 généralement.

Dimanche 20 mars, avait son premier rendez-vous avec Dame Coupe à Mundolsheim. Un club de rang inférieur (N1) mais sans renforts étrangers : l’opposition s’annonçait équilibrée sur le papier rendant même les Bas-Rhinois légèrement favoris.

Les tables 2 et 4, proches au Elo, allaient se neutraliser compliquant en principe la mission mulhousienne puisque Karl Messinger au premier échiquier affrontait le redoutable maître international Alain Genzling.

Si l’objectif initial de Messinger était d’obtenir le partage des points, la défaite contre toute attente de Dylan Viennot face à Sylvie Genzling changeait la donne. Avec les pièces blanches, Messinger signait alors l’exploit envoyant son club en huitième de finale.

Qu’on se le dise : l’épopée 2016 est lancée et le tirage du prochain tour du premier mai est attendu avec impatience.

Clichy la bête noire mulhousienne du 92

En effet, Clichy, la bête noire mulhousienne du 92 s’est fait éliminer par Drancy. Quelques idées trottent dans les têtes mais avant de songer au dernier carré il faudra franchir probablement un autre obstacle dans l’est, Vandœuvre ; à moins d’hériter d’un tirage plus clément avec Lyon ou Saint-Genis-les-Ollières. A partir des quarts, le tirage au sort sera intégral et le lieu commun.

Résultats : Philidor 1-1 Mundolsheim : Messinger 2296) 1-0 Genzling A (2380), Burri (2279) 1/2 Briet (2260), Viennot 0-1 Genzling S (2022), Zachary (2008) 1/2 Engelmann (2030).

DNA bandeau

Articles liés :