Les échecs attirent la foule

(Cet article est paru dans les DNA du 19/05/2016)

Ce lundi de Pentecôte, le cercle d’échecs Les Aigles Noirs organisait son 13e tournoi rapide annuel en neuf rondes, à la salle polyvalente de .

Après l’effort et la concentration, l’heure des récompenses. Photo DNA

Après l’effort et la concentration, l’heure des récompenses. Photo DNA

Contrairement à d’autres disputés récemment sur le secteur, le tournoi a connu un vif succès, avec la présence de 130 joueurs, soit une quarantaine de plus que la précédente édition.

130 joueurs répartis en deux tableaux
Deux tournois distincts, le tournoi A ouvert à tous les joueurs, qui comptait 60 participants, et le tournoi B, destiné aux catégories jeunes allant des petits poussins aux pupilles en passant par les poussins, avec 70 compétiteurs, preuve que la relève est assurée, ont permis à tous d’évoluer dans des catégories homogènes.

Une fois encore, on a pu noter une parfaite organisation de l’équipe du club local des Aigles Noirs sous la houlette de son président, Rémy Goettelmann. Le tournoi s’est déroulé sous l’œil vigilant du juge-arbitre Daniel Jaegert, un fidèle de la manifestation qui, pour la journée, était assisté d’Isabelle Guerlain et de Christelle Villmur, membres du club.

Parmi les participants, Jean-Claude Moingt, ancien président de la fédération française d’échecs, qui a raté le podium d’une petite place, son épouse Anne, 9e au classement, ainsi que Jean-Paul Griggio, l’actuel président de la ligue d’Alsace d’échecs, qui s’est classé 17e du tournoi A. Un prix spécial a été décerné au club le plus représenté, en l’occurrence le CE Sélestat, qui alignait quinze de ses membres.

Au terme des parties souvent très disputées, en présence du maire de Bennwihr, Patricia Hild, la remise des prix a permis de récompenser les meilleurs des différentes catégories, avant de réunir compétiteurs, accompagnateurs et bénévoles du club qui ont œuvré tout au long de la journée, à partager le verre de l’amitié offert par les Aigles Noirs.

Palmarès : – Tournoi A : podium : Nicolas Brunner (Vandoeuvre Échecs), Antoine Callet (Thanvillé) et Quentin Da Silva (Échiquier nancéen) – 1re féminine, Anne Moingt (Le Grand Échiquier Asnières) – 1er vétéran, Nenad Radovic (Ill-Régence) – 1er jeune, Nathan Ronce (Échiquier Montelais), -2 000 Elo, Jean Hiegel (Hoenheim), -1 800 Elo, Patrick Degardin (Sundgau Échecs), -1 600 Elo, Maxime Lambach (Colmar Échecs), et -1 400 Elo, Samuel Woreth (Mulhouse Philidor). – Podiums du tournoi B : pupilles : Mano Schneider (Milhouse Philidor), Axel Pizzi (Florival Échecs) et Maxilian Wehrlé (Allemagne) – pupillettes : Arevik Strasser (CE Strasbourg), Laetitia Schildknecht (CE Erstein) et Alienoz Avon (CE Sélestat) – poussins : Minh Lee Tuan (Colmar Échecs), Rouben Strasser (CE Strasbourg) et Tom Muller (Colmar Échecs) – poussines : Kéziah Birgkan (Bennwihr), Sélénia Riss (Mulhouse Philidor) et Déborah Woreth (Mulhouse Philidor) – petits-poussins Telmen Baldandorj (CE 3 Pays), Maël Lang (CE Bruche) et Anis Mayel (Les Cheiks de Brossolette) – petites-poussines Olga Lefèbvre (CE Sélestat), Artémis Raouzaiou (CE Sélestat) et Myrian Woreth (Mulhouse Philidor).

DNA bandeau

 

Articles liés :